Bitcoin, ou comment monétiser les surplus d’énergie


Les arguments anti-bitcoin ne manquent pas, mais s’il y en a bien un qui se partage joyeusement parmi les plus septiques, c’est sa consommation élevée d’électricité.
Pierre Noizat, co-fondateur de Paymium et fin connaisseur du sujet de l’énergie, ne mâche pas ses mots quant à ces ignares en matière de physique. Ses propos, basés sur les faits et les observations scientifiques, sont pour le moins éclairants. Bitcoin consomme mois d’énergie que l’or ou le réseau bancaire classique. Surprenant ? Pas tant que ça.
La vérité est souvent peu partagée et peu relayée. Les fake news en revanche trouvent souvent de la place pour s’étendre. Pierre Noizat le confesse ainsi : « ça ne coûte rien de produire des fake news et ça coûte très cher de produire la vérité ».
Dans une nouvelle vidéo à paraître ce dimanche 19 septembre, Pierre Noizat, incarnant avec élégance le rôle du professeur Tournesol lors de la conférence Surfin Bitcoin 2021 qui s’est tenue au casino de Biarrtitz, nous présentera – énergétiquement parlant – les apports et les vertus de Bitcoin dans des domaines tels que l’économie ou la transition énergétique.